mercredi 16 juin 2021

Plasma


Et le soleil pensait tout haut : qu’est-ce qui cloche ?
Ils vivent sans entrain, rien ne les rapproche 

Le soleil demandait : qui éteint vos ardeurs ?
Elles faisaient chanter, elles rythmaient les cœurs 

Le soleil nous disait : moi seul suis solitaire 
Je me nourris de mes rayons, je vous éclaire 

Le soleil chantait fort : buvez l’air de vos rues
de vos sentiers, bouches ouvertes ! Disparues

vos langues vont durcir, se comprimer et fondre
Vous brûlez de désir, mais pourquoi se morfondre ?

Demain je reviendrai briller en amoureux 
Si l’ennui vous prend, j’attiserai mes feux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre aimable intérêt pour ce blog.