mercredi 13 octobre 2021

Forfait illimité

 

Don Quichotte, par Honoré Daumier vers 1868


Mon amour, je ne suis qu’à un instant de toi,

À une heure, à un jour si j’exerce ma loi ;

Si ton cœur tangue entre l’SMS et la voix

Choisis le court, le flou, le tag… tu as le choix.


Est-il rien de plus long qu’une année sans te lire ?

C’est quatre ans sans avoir un temps pour te le dire.

Mon crédit, épuisé, va bientôt m’interdire 

D’être avec toi, pour le meilleur et pour le pire.


J’ai été clair sur mon forfait illimité ;

Quant au tien, prépayé, j’admire sa bonté

Mais toute sa bonté c’est à toi qu’il la doit.


Mon amour, je le sais, ce ton prête à sourire.

Il faut plus de douceur que je n’en ai parfois

Quand les mots hors de prix ne peuvent pas suffire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre aimable intérêt pour ce blog.