samedi 19 février 2022

L’hémistiche

Charles Baudelaire (1821-1867)


Si je tenais un bar, ce serait L’hémistiche
Des poètes parfaits, il deviendrait la niche

Nous boirions de nos vers librement le nectar
La règle d’or serait :
PAS DE BRUIT DANS MON BAR

Tout vers cassé serait envoyé au pilon
ou sitôt refondu dans le petit salon

Les prosateurs seraient bienvenus au comptoir
où l’on sert l’eau-de-vie Esprit du réservoir

Tout poète assoiffé, pourvu qu’il soit sublime,
aurait un vers gratuit, le vers d’eau et la rime 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre aimable intérêt pour ce blog.