samedi 19 février 2022

L’hémistiche

Charles Baudelaire 




Si je tenais un bar, ce serait L’hémistiche
Des poètes parfaits, il deviendrait la niche

Nous boirions de nos vers librement le nectar
La règle d’or serait :
PAS DE BRUIT DANS MON BAR

Tout vers cassé serait envoyé au pilon
ou sitôt refondu dans le petit salon

Les prosateurs seraient bienvenus au comptoir
où l’on sert l’eau-de-vie Esprit du réservoir

Tout poète assoiffé, pourvu qu’il soit sublime,
aurait un vers gratuit, le vers d’eau et la rime




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre aimable intérêt pour ce blog.