dimanche 3 avril 2022

TRACT : La valeur argent




 



Tract : La valeur argent


David Rolland


  1. Qui a institué l’argent ?
  2. Personne (ce n’est pas Dieu).
  3. Qu’ils se dénoncent s’ils vivent encore.
  4. La monnaie est le plus grand rempart dressé face à la conscience des corps : sans monnaie ces petites mains ne travailleraient pas, c’est ce que l’on a cru.
  5. Rien ne permet de juger les autres.
  6. Tout est injuste dans le système.
  7. Les individus ne sont pas coupables d’avoir des besoins.
  8. Le mérite n’est jamais dans l’argent.
  9. Le système du mérite fondé sur le gain d’argent est l’ennemi public numéro un.
  10. Sans monnaie pas de capitalisme sauvage.
  11. Il subsiste une devise pour la France et l’Europe (l’euro).
  12. La justice humaine veut l’échange d’un revenu solidaire universel contre la valeur de travail, plus un salaire en fonction de l’activité.
  13. La justice de la dignité humaine veut la mise en vigueur d’un minimum de confort.
  14. La justice individuelle permet le droit à l’épargne et la propriété.
  15. La justice écologique nous met tous à crédit (limité).
  16. La justice économique ne permet qu’une seule banque (nationale).
  17. Toute personne morale ou physique est dans l’interdiction de polluer les villes, les campagnes et la nature (sous peine de poursuites et sanctions).
  18. L’accomplissement de la démocratie écologique implique la prise de conscience individuelle de chacun dans un but démocratique.
  19. Le système dicté par l’économie est discrédité par la sagesse humaine et l’innocence collective. 
  20. Les jeux de hasard basés sur le gain d’argent sont abolis.
  21. La monnaie n’a plus cours et l’argent ne repose sur le soi-disant mérite qu’une fois les besoins de chacun garantis.
  22. Plus personne ne part de rien. 
  23. Plus personne n’arrive nulle part.
  24. Les mathématiciens veillent sur le zéro et l’humanité veille sur tous ses enfants.
  25. L’argent est toujours conditionné par le vol.
  26. L’argent ne remplit pas les critères pertinents d’un marqueur d’évolution.
  27. L’argent et la monnaie sont des valeurs d’involution et de division.
  28. La valeur argent entrave la sélection naturelle.
  29. Le coût d’un même bien de consommation est fixe. 
  30. Extension du « prix unique » des livres à toutes les marchandises.
  31. La paix n’est pas une marchandise.
  32. Spéculer sur la vie revient à parier sur la mort.
  33. L’argent ne soigne pas l’angoisse métaphysique du temps qui passe irrémédiablement. 
  34. Rien ne peut soigner l’angoisse du temps, excepté la foi et la musique spirituelle. 
  35. L’angoisse provient de la course à l’argent qui génère une course pour la vie. 
  36. La distribution inégale de la richesse s’apparente à une angoisse matérialisée dans l’espace comme si, méconnu, inconnu ou hostile, l’espace était lui aussi mal distribué. 
  37. L’ angoisse métaphysique est devenue réelle à cause du pouvoir de l’argent.
  38. La monnaie a valeur de solidarité et de mendicité jusqu’à l’extinction de toute mendicité.
  39. La solidarité est une valeur de civilisation. 
  40. La reconnaissance des individus envers l’ouvrage collectif de l’espèce humaine fonde la solidarité.
  41. Les inégalités de solidarité minent les perspectives de reconnaissance collective.
  42. L’argent est l’ennemi des enfants.
  43. Lorsque toutes les conditions de vie sont régies par l’argent, les inégalités qui ont conduit au système monétaire sont supprimées par les lois de l’économie et de la biologie. 
  44. L’argent est le symbole de la misère.
  45. L’argent est comme les larves : il pullule pour accroître ses chances de survie.
  46. L’argent parasite l’œuvre de la vie.
  47. L’existence humaine est l’instant d’une éternité ignorée et combattue par l’argent.
  48. Le monde exploité par les forces de l’argent est rendu immonde par la valeur abjecte de l’argent.
  49. Puisque de mémoire humaine personne n’a institué l’argent, qu’il s’efface du monde comme ses instigateurs.
  50. Le principe de ce monde repose sur la bienveillance. 
  51. La philanthropie en guerre contre l’empire de l’argent peut emprunter ses coutumes, à condition toutefois de le faire reculer.
  52. Les vocations philanthropiques s’inspirent de personnalités religieuses.
  53. La politique doit s’inspirer de la philanthropie pour que cesse l’injustice.
  54. L’argent circule dans le système parce que le malade veut vivre : l’exploitation par l’argent est un système d’appauvrissement des corps.
  55. Une fois que la pauvreté est abolie, l’argent ne peut plus circuler. 
  56. L’argent a naturellement tendance à automatiser le système dont il dépend et qu’il irrigue.
  57. Le remède à l’argent existe dans la confiance philanthropique. 
  58. La révolution de la valeur argent empêche toute personne de profiter ou de pâtir du système de répartition de la richesse.
  59. La valeur argent dissuade la citoyenneté d’exercer ses compétences en politique. 
  60. Le manque d’argent détourne des priorités mais peut conduire à les réviser.
  61. Comme le droit de chacun au minimum de confort, avoir de l’argent allège les soucis, mais l’argent corrompt davantage : il nie à d’autres les avantages qu’il donne aux uns.
  62. La retraite est un bon point de départ pour avoir l’argent qu’on mérite.
  63. L’argent met dans la gêne les proches d’un mourant qui se savait trop pauvre pour être enterré dignement. 
  64. On reconnaît au comédien le droit d’exagérer ; on le paie même pour ce spectacle.
  65. La vie n’est pas un spectacle qui privilégierait des acteurs professionnels grassement payés par la sueur des pauvres figurants.
  66. La valeur argent devient notre risée ; par conséquent l’argent n’est plus admis.
  67. La valeur argent empiète sur la confiance, l’argent n’est pas à sa place. Chacun mérite son minimum en argent. 
  68. Il ne suffit pas d’accorder sa confiance, il faut savoir qui la mérite, c’est là toute la complexité de la vie.
  69. Chacun mérite un minimum de confiance gratuitement : telle est la vraie valeur de l’argent. C’est là aussi le sens strict et premier du minimum de confort.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre aimable intérêt pour ce blog.